Acceuil | Écozones | Ta´ga des plaines
Cadre écologic du Canada
Écorégions du Canada

PLAINE DU LAC KELLER

Cette écorégion englobe la rivière Johnny Hoe et les lacs Taché et Grandin, au sud de la baie McVicar du Grand lac de l'Ours. Le climat se caractérise par des étés frais et des hivers très froids. La température annuelle moyenne est d'environ -7 °C; la moyenne estivale est de 11 °C, et la moyenne hivernale, de -25 °C. Les précipitations annuelles moyennes varient de 225 à 300 mm. L'écorégion appartient à la région écoclimatique du Bas-subarctique. La végétation est dominée par des peuplements clairs d'épinette noire, avec une couverture basse de bouleau glanduleux, de lédon du Groenland, de lichens et de mousses.  Les stations les plus sèches et chaudes sont habituellement occupées par une proportion plus élevée d'épinette blanche et de bouleau à papier, avec quelques peupliers faux-trembles. Les stations humides sont généralement peuplées de plantes des tourbières, dont l'épinette noire de petite taille, le lédon du Groenland, des éricacées arbustives et des mousses. Les terres humides occupent 25 % de l'écorégion, qui englobe aussi le sud-est de la plaine de Great Bear et le nord de la plaine de Great Slave. Reposant sur des shales crétacés, la plaine se situe généralement à moins de 310 m au-dessus du niveau de la mer et est couverte de dépôts glaciaires et fluvio-glaciaires onduleux surmontés de tourbe. Les sols dominants sont des cryosols turbiques et organiques, formés sur des dépôts morainiques loameux et organiques. Le pergélisol est étendu et discontinu et a une teneur en glace faible à moyenne; il se distingue par la présence occasionnelle de coins de glace. Les espèces fauniques caractéristiques sont le caribou, l'orignal, l'ours noir, le loup, le renard roux, le coyote, le castor, le lièvre d'Amérique, le rat musqué, le tétras du Canada, le grand corbeau et le balbuzard pêcheur. La chasse et le piégeage sont les principales activités humaines.