Acceuil | Écozones | Plaines boréales
Cadre écologic du Canada
Écorégions du Canada

TRANSITION BORÉALE

Cette écorégion s'étend du sud du Manitoba au centre de l'Alberta. Le climat se caractérise par des étés chauds et des hivers froids. La température annuelle moyenne est d'environ 1 °C. La moyenne estivale est de 14 °C, et la moyenne hivernale, de -13,5 °C. Les précipitations annuelles moyennes vont de 450 mm dans l'ouest à 550 mm dans l'est. L'écorégion appartient à la région écoclimatique du Bas-boréal subhumide. Faisant partie d'une zone de forêt boréale où les feuillus dominent, l'écorégion présente un mélange de forêts et de terres agricoles. Elle marque la limite sud de la forêt boréale dense et la limite nord des terres arables. La végétation dominante se compose d'une couverture dense et haute de peuplier faux-tremble, de quantités secondaires de peuplier baumier et d'une couverture basse de grands arbustes et de diverses plantes herbacées. L'épinette blanche et le sapin baumier sont les essences dominantes du climax, mais ils sont peu présents, à cause des incendies. Les stations mal drainées sont habituellement couvertes de carex, de saules, d'épinette noire en petite quantité et de mélèze laricin. Reposant sur des shales crétacés, cette plaine parsemée de bosses ou de creux est couverte de tills calcaires et d'inclusions importantes de dépôts lacustres relativement plats. Un grand nombre de petits lacs et d'étangs permanents et saisonniers occupent les dépressions peu profondes des dépôts morainiques les plus grossiers. La région s'égoutte vers le nord-est par le réseau de la rivière Saskatchewan. Les sols dominants sont des chernozems gris foncé et des luvisols gris à drainage bon à imparfait. Des chernozems noirs, des gleysols tourbeux et des mésisols se rencontrent aussi localement. L'écorégion fournit des habitats au cerf de Virginie, à l'ours noir, à l'orignal, au castor, au coyote, au lièvre d'Amérique et au lapin. Elle fournit aussi des habitats critiques à un grand nombre d'oiseaux migrateurs néotropicaux, à diverses espèces de sauvagine et à la gélinotte huppée. Les terres agricoles occupent plus de 70 % de l'écorégion; les cultures dominantes sont le blé de printemps et d'autres céréales, les oléagineux et le foin. Les autres activités humaines importantes sont l'exploitation forestière, la chasse, la pêche et les loisirs. Les principales agglomérations sont Athabasca, Lac la Biche, Meadow Lake, Prince Albert, Melfort, Hudson Bay et Kamsack. La population de l'écorégion est d'environ 298 100 personnes.