Acceuil | Écozones | Bas-Arctique
Cadre écologic du Canada
Écorégions du Canada

PLAINE CÔTIÈRE TUKTOYAKTUK

Cette écorégion, qui couvre le delta extérieur du fleuve Mackenzie et la péninsule de Tuktoyaktuk, en bordure de la mer de Beaufort, est parsemée, sur une grande partie, de petits lacs. La température annuelle moyenne est d'environ -11,5 °C, avec une moyenne de 4,5 °C en été et de -26,6 °C en hiver. Les précipitations annuelles moyennes varient de 125 à 200 mm, avec des valeurs plus élevées dans le sud. L'écorégion appartient à la région écoclimatique du Bas-arctique. Elle est caractérisée par un couvert continu de toundra arbustive constituée de bouleau glanduleux, de saules, de lédon palustre, de dryade à feuilles entières et de touffes compactes de carex. Des saules, des aulnes et des bouleaux glanduleux de grande taille croissent sur les terrains chauds; les stations humides sont dominées par les sphaignes et les carex. Une grande partie du terrain est composée de formes deltaïques propres à l'embouchure du Mackenzie, notamment des terres humides, des lits mobiles et des dépôts estuariens. Les terres humides caractéristiques qui couvrent 25 à 50 % de la superficie sont des fens des basses terres, à polygones concaves ou convexes. Sur la péninsule, d'innombrables lacs et pingos, dont certains sont très grands, sont des caractéristiques uniques et dominantes du paysage. Le pergélisol est continu, à teneur élevée en glace, sous forme de coins de glace et de pingos. Les cryosols organiques et turbiques formés sur des dépôts organiques, morainiques, alluviaux, fluvio-glaciaires et marins plats à onduleux sont les sols dominants. Les cryosols statiques régosoliques sont les sols dominants de la partie vive du delta dans l'écorégion. Les espèces fauniques caractéristiques sont le caribou, le boeuf musqué, le lièvre d'Amérique, le lièvre arctique, le renard roux, le loup et le spermophile arctique. On trouve une grande variété d'oiseaux : des rapaces, des oiseaux chanteurs, le lagopède, le harfang des neiges, diverses espèces de sauvagine et des oiseaux de rivage. En milieu marin, les espèces présentes sont le morse, le phoque, le béluga et l'ours blanc. Les principales activités humaines sont le piégeage, la chasse et la pêche de subsistance ainsi que les loisirs liés au tourisme. Des opérations considérables d'exploration se sont déroulées dans cette écorégion, qui sert de point de rassemblement du matériel et de base principale pour le programme d'exploration de la mer de Beaufort. L'écorégion compte une population d'environ 1 000 personnes, et sa principale agglomération est Tuktoyaktuk.