Acceuil | Écozones | Cordillère montagnarde
Cadre écologic du Canada
Écorégions du Canada

CONTREFORTS SELKIRK-BITTERROOT

Cette écorégion de piémont occupe une partie un peu plus sèche de la «zone humide de l'intérieur» que l'écorégion voisine (205, Hautes terres du Columbia et chaîne Columbia). Elle s'étend depuis le centre-sud de l'est de la Colombie-Britannique jusqu'à la frontière américaine et englobe le flanc sud-ouest de la chaîne Columbia et la partie sud-est des hautes terres du Columbia. La végétation est complexe, se répartissant entre un étage subalpin et un étage montagnard humide. La température annuelle moyenne est d'environ 5,5 °C; la moyenne estivale est de 14,5 °C, et la moyenne hivernale, de -3,5 °C. Les précipitations annuelles moyennes vont de 500 mm, dans les vallées peuplées de thuya et de pruche, à plus de 800 mm, dans les hautes terres. L'étage subalpin se caractérise par une forêt d'épinette d'Engelmann et de sapin subalpin et se situe entre 1 200 à 2 150 m d'altitude. Aux altitudes plus élevées, on peut observer des peuplements clairs de sapin subalpin, de mélèze subalpin et de pin à blanche écorce. Dans les vallées basses, la forêt mûre se compose de pruche de l'Ouest et de thuya géant, tandis que les peuplements de succession se caractérisent par le pin tordu latifolié et le douglas bleu, avec un peu de pin argenté et de mélèze de l'Ouest. L'écorégion repose sur des strates sédimentaires et volcaniques plissées et des roches métamorphiques massives du Paléozoïque et du Mésozoïque, toutes pénétrées par des masses plus ou moins grandes de roches ignées ou volcaniques. Les montagnes sont un peu plus basses et moins escarpées que celles des chaînons situés au nord. Les sols dominants en altitude sont des podzols humo-ferriques accompagnés de brunisols dystriques, formés dans des placages et des couvertures irréguliers et fortement inclinés de colluvions et de moraines. Aux altitudes plus faibles, on trouve plutôt des brunisols dystriques. La faune caractéristique comprend le cerf mulet, le cerf de Virginie, le caribou des bois, le grizzli, l'ours noir et le tétras. L'exploitation forestière, les mines, les loisirs de plein air, le tourisme et un peu d'agriculture et d'élevage en pâturage constituent les principales activités humaines. Les principales agglomérations sont Trail, Castlegar et Rossland. La population de l'écorégion est d'environ 33 700.