Acceuil | Écozones | Cordillère montagnarde
Cadre écologic du Canada
Écorégions du Canada

HAUTES TERRES DE L'OKANAGAN

Cette écorégion, comme la plupart des écorégions sèches du centre-sud de la Colombie-Britannique, sont abritées des précipitations par les monts Cascades, situés à l'ouest. Elle se compose de longues crêtes arrondies à relief modéré et de vallées larges et profondes, souvent occupées par de grands lacs allongés. C'est une des écorégions les plus chaudes et sèches du Canada. Le climat se caractérise par des étés secs chauds ou très chauds et des hivers frais et relativement peu neigeux. La sécheresse estivale provoquée par les températures très élevées est le principal facteur favorisant le développement d'une prairie au fond des vallées, à moins de 700 m d'altitude. Dans les grandes vallées, la température annuelle moyenne est d'environ 7,5 °C; la moyenne estivale est de 16,5 °C, et la moyenne hivernale, de -1,5 °C. Les précipitations annuelles moyennes sont de 250 mm dans les vallées très sèches mais atteignent 300 à 400 mm sur le plateau. Le climat varie en fonction de l'altitude et de la topographie. Sur le plateau, la forêt est dominée par le pin tordu latifolié, accompagné du peuplier faux-tremble, de l'épinette blanche et du douglas bleu. À mi-versant, elle est dominée par le douglas bleu, avec couverture basse de calamagrostide rouge. Le fond des vallées est couvert d'une forêt-parc de pin ponderosa avec composante prairiale d'agropyre à épi et d'armoise tridentée ou, aux altitudes les plus basses, d'armoise tridentée, de l'agropyre à épi, de pâturins et de koelérie à crêtes. Des luvisols gris et des brunisols eutriques caractérisent les nombreux dépôts colluviaux, morainiques et lacustres. Au fond des vallées basses, comme le long de l'Okanagan, les sols sont habituellement des chernozems gris foncé, brun foncé et bruns. La faune caractéristique est très diversifiée, comprenant le mouflon de Californie, le cerf mulet, le cerf de Virginie, l'ours noir, le couguar, le coyote, le lynx roux, le blaireau d'Amérique, le tétras sombre et le colin de Californie (introduit). Un certain nombre d'espèces méridionales indigènes du Grand Bassin de l'ouest des États-Unis sont présentes dans l'écorégion, comme la chauve-souris blonde, le moqueur des armoises et la chevêche des terriers. Les reptiles et amphibiens caractéristiques comprennent la tortue peinte de l'Ouest, le crotale de l'Ouest, la couleuvre agile de l'Ouest, le crapaud du Grand Bassin, le crapaud de l'Ouest et la salamandre tigrée. Le territoire est exploité intensivement dans les vallées. La construction résidentielle, le développement urbain, l'élevage en pâturage, les cultures fourragères avec irrigation, la pomiculture, les loisirs nautiques et le tourisme sont des activités humaines importantes. On pratique l'élevage en pâturage boisé et un peu d'exploitation forestière dans les secteurs d'altitude élevée. L'écorégion comprend 40 000 ha de terres agricoles. Les principales agglomérations sont Oliver et Osoyoos. La population de l'écorégion est d'environ 23 000 personnes.