Acceuil | Écozones | Cordillère montagnarde
Cadre écologic du Canada
Écorégions du Canada

CENTRE DES ROCHEUSES CANADIENNES

Cette écorégion couvre le tronçon moyen des Rocheuses, dans le centre-est de la Colombie-Britannique. Elle englobe une partie du piémont des Rocheuses, à l'est, ainsi que les chaînons Hart et le sud des chaînons Muskwa, à l'ouest. La température annuelle moyenne est d'environ 1,5 °C; la moyenne estivale est de 12 °C, et la moyenne hivernale, de -10 °C. Les précipitations annuelles moyennes sont de 500 à 700 mm, les plus abondantes tombant dans le sud. À faible altitude, la forêt est généralement mixte, se composant de pin tordu latifolié, de peuplier faux-tremble, d'épinette blanche et d'épinette noire. L'étage subalpin se caractérise par une forêt de pin tordu latifolié, d'épinette d'Engelmann et de sapin subalpin. La toundra alpine se compose habituellement d'éricacées basses, d'arbustes et de graminées. Dans la section ouest de l'écorégion, les Rocheuses sont relativement basses, leurs sommets atteignant à peine 2 700 m d'altitude. Le piémont est formé de collines et de crêtes linéaires composées de sédiments du Jurassique et du Crétacé, s'élevant rapidement au-dessus des plaines des Prairies, situées à l'est. Les sols dominants sont des luvisols gris, des brunisols dystriques et des podzols formés dans des couvertures irrégulières et fortement inclinées de dépôts morainiques et colluviaux. Un pergélisol discontinu épars se rencontre en altitude dans toute l'écorégion. La faune caractéristique comprend le carcajou, le grizzli, l'ours noir, l'orignal, la chèvre de montagne, le caribou, le loup, le wapiti, cerf mulet et la gélinotte huppée. L'exploitation forestière, la chasse, les loisirs et l'extraction du charbon sont les principales activités humaines. Il n'existe aucune localité importante dans l'écorégion.