Acceuil | Écozones | Plaines boréales
Cadre écologic du Canada
Écorégions du Canada

BASSES TERRES DE LA RIVIÈRE DE LA PAIX

Cette écorégion se compose des terres légèrement onduleuses ou inclinées caractéristiques de la rivière de la Paix et de ses principaux tributaires. Le climat est particulier, caractérisé par des étés plus chauds que ceux des écorégions voisines. La température annuelle moyenne est 0,5 °C. La moyenne estivale est de 13 °C, et la moyenne hivernale, de -14 °C. Les précipitations annuelles moyennes sont de 350 à 600 mm. L'écorégion appartient à la région écoclimatique du Bas-boréal subhumide. Elle forme une partie de la grande zone de forêt décidue qui s'étend du sud-est du Manitoba au centre-nord de l'Alberta. La végétation dominante se compose de peuplements denses et élevés de peuplier faux-tremble, avec des quantités secondaires de peuplier baumier et une couverture basse de grands arbustes et de diverses plantes herbacées. L'épinette blanche et le sapin baumier dominent la végétation climacique, mais sont peu présentes, à cause des incendies. Les stations mal drainées sont habituellement couvertes de carex, de saules, d'épinette noire en petite quantité et de mélèze laricin. Dans certains secteurs, une végétation claire de forêt-parc est favorisée par un climat plus doux et des sols souvent salins. Les rivières s'encaissent jusqu'à une profondeur de 300 m dans le piémont du nord-est de la Colombie-Britannique, où l'altitude des vallées est d'environ 750 m, et descendent graduellement vers la plaine de Great Slave, à une altitude d'environ 300 m. Les matériaux de surface sont principalement des dépôts lacustres argileux; on rencontre aussi un peu de tills à texture fine et des zones importantes de dépôts fluviaux sableux. Les principaux sols sont des luvisols gris; cependant, à cause de la végétation basse abondante et du drainage souvent déficient, on note des inclusions importantes de luvisols gris foncé et de solods, avec un peu de chernozems dans la partie albertaine de l'écorégion. Les animaux caractéristiques comprennent le cerf de Virginie, l'ours noir, l'orignal, le castor, le coyote, le lièvre d'Amérique, la gélinotte huppée et diverses espèces de sauvagine. Les activités humaines principales sont la production pétrolière et gazière, l'exploitation forestière et la chasse. Environ 45 % du territoire est occupé par des terres agricoles où dominent les petites céréales et d'autres graminées annuelles. Les principales agglomérations sont Fort St. John, Dawson Creek, Grande Prairie, Fairview et High Level. La population de l'écorégion est d'environ 148 000 personnes.